L’interval training, ou entraînement fractionné, pour rester jeune…

L’entraînement fractionné, ou HIIT (pour high-intensity interval training). Il limiterait le vieillissement au niveau cellulaire en favorisant la synthèse de protéines impliquées dans la production d’énergie. Le sport en général est reconnu pour combattre les risques liés à l’âge. Mais l’entraînement fractionné de haute intensité (HIIT) serait-il la nouvelle fontaine de jouvence des cellules ? L’entraînement HIIT consiste à faire de courtes périodes d’exercice intense associées à des activités plus modérées : par exemple un sprint de 30 secondes au milieu d’un jogging plus tranquille. Les exercices aérobies favorisent les enzymes oxydatives des mitochondries, les usines énergétiques des cellules.

L’entraînement HIIT améliore la santé des seniors

Les chercheurs ont trouvé que toutes les formes d’exercice amélioraient la forme et la sensibilité à l’insuline, limitant ainsi le risque de diabète.

Tous les exercices favorisaient la musculature, mais l’entraînement de résistance était le meilleur pour accroître la masse musculaire et améliorer la force, qui décline généralement avec l’âge. Au niveau cellulaire, l’exercice HIIT apportait le plus de bénéfices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page